Site Loader

Hello, c’est le moment de préparer le printemps malgré le froid glacial annoncé et qui est arrivé !  (Pensez à couvrir vos plantes/arbres fragiles déjà en place – tout comme les nichoirs à insectes).

Jardin ou balcon, il faut s’y prendre en avance pour avoir de belles fleurs et de beaux légumes cet été. Les primevères, les jacinthes, jonquilles et saules pendula envahissent les étals des jardineries ce qui annonce la sortie imminente de nos petites osmies !!!

Au lieu d’acheter des plants, vous pouvez aller flâner dans les jardineries et choisir les graines des végétaux qui vous plaisent cette année ! Choisissez autant que possible des graines biologiques surtout pour les herbes aromatiques, les fleurs comestibles et les fruits et légumes.

Déterminer les espaces que vous allez cultiver : pleine terre ou jardinière – Zone ensoleillée/zone d’ombre – Zone de potager/ Zone fleurie. Vérifier les besoins de chaque plante avant de les intégrer à votre coin jardin. Compter entre 2 et 7 mois pour récolter vos légumes à partir du semis en fonction de chaque espèce.

Vous pouvez déjà commencer à semer vos fleurs et vos légumes, et c’est facile !

Photo K. – Semis février 2017 – résultat au bout de 7 jours après semis.

Vous avez besoin :

  • D’une petite serre à semis que vous pourrez laisser à l’intérieur (ou plusieurs si vous souhaitez tester plein de semis – on en a 5)

Si vous n’avez pas envie d’acheter une serre, vous pouvez demander une boîte de 12 viennoiseries industrielles à la boulangerie de votre centre commerciale.

  • Des mini pots à mettre dans la serre pour accueillir les semis.
  • Du terreau utilisable en agriculture biologique.
  • 1 mini arrosoir avec la pomme d’arrosage vers le haut.
  • Vos graines – si vous avez récupéré vos graines de l’année dernière – vérifiez bien qu’elles ne sont pas moisies et non attaquées par des insectes.
  • Une pincée de magie et beaucoup d’amour.

A noter que les jachères fleuries ou soucis se sème directement en place en mars.

Faites un plant de vos semis et annotez bien ce que vous mettez dans chaque pot, …, surtout si vous mettez côte à côte des tomates rouges et des tomates jaunes…

Remplissez au ¾ de terreau sec vos petits pots.

Y déposez 3 graines bien séparées en triangle par pot et saupoudrez de terre pour recouvrir les graines.

Arrosez légèrement pour ne pas tasser la terre. – Répétez l’opération et refermez votre serre en ouvrant les petites ouvertures pour permettre la respiration.

Surveillez la serre tous les jours pour vérifier le taux d’humidité (si le terreau est trop sec, arrosez légèrement et s’il est trop humide, ouvrez la serre).  … Et surprise ! Au bout de quelques jours (en fonction du temps de germination des graines semées) des jeunes pousses apparaissent ! Ce sont vos premières plantes 2018 !!!

Vos semis devrons rester au chaud jusqu’à la fin des gelées… parfois en mai (Saints de  Glace) en Alsace. Nous verrons dès la semaine prochaine [puis semaine après semaine] comment prendre soin de nos « bébés  plantes » — plantules.

En même temps que nos semis, nous avons préparez des boutures de saule blanc à bois jaune Salix alba. Une belle décoration printanière d’intérieur. Petit à petit des racines vont se former et des feuilles vont pousser. Lorsque la bouture sera assez développée, on pourra la planter pour créer un nouvel arbre. et sauvegarder cette espèce dans un coin de votre jardin. Cela fonctionne aussi avec le saule tortueux.

Photo K. – Bouture de tronçons de saule (30 cm) dans l’eau / jour 1

Vous pouvez également mettre en place dans votre jardin ou sur votre balcon si ce n’est pas déjà fait :

  • les nichoirs à oiseaux [hors de portée des chats] / si vous en aviez un l’année dernière pensez à le nettoyer pour qu’il puisse accueillir un nouveau couple

Cette année, nous avons construit deux nichoirs à mésanges bleues. Un avec un fond transparent pour pouvoir observer l’ensemble du nid et un second nichoir à balcon. Ils attendent encore leurs locataires…

Photo K – Nichoirs à mésanges bleues faits maison
Photo K – Nichoirs à mésanges bleues faits maison
  • et les hôtels à insectes  / pareil si vous avez déjà un hôtel en place, vérifiez le bon état des branches et autres accessoires qui accueillerons les insectes. Remplacer ce qui est nécessaires.
Photo K. – Hôtel à insectes 2017
Photo K. – Hôtel à insectes 2017

Les oiseaux et les insectes sont de vrais alliés du jardinier et important pour la biodiversité en milieu urbain et rural.

A vous de jouer !  et rendez-vous la semaine prochaine 😉 !

W.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous